Connexion au site

Identifiant

Mot de Passe


Vous n'avez pas encore de compte personnel ? Vous devriez en créer un. Une fois enregistré vous aurez certains avantages, comme pouvoir modifier l'aspect du site, ou poster des Commentaires signés...
Petites Annonces
Il y a 8 annonce(s)

Consulter  

Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Ephémérides
En ce jour...

Sondage
Quelle est votre fréquence de visite sur Ilotech ?
 Plusieur fois par jour
 Une fois par jour
 Plusieur fois par semaine
 Une fois par semaine
 Plusieur fois par mois
 Une fois par mois
 Quelque fois
 C'est la première fois

  Results, Résultats

  • Votes : 2859
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'Article du Jour.
Activité du Site

Pages vues depuis 01/04/2001 : 84 370 472

  • Nb. de Membres : 11 332
  • Nb. d'Articles : 1 068
  • Nb. de Forums : 129
  • Nb. de Sujets : 48
  • Nb. de Critiques : 4

Top 10  Statistiques

Compteur de visites
Compteur Journalier
Compteur annuel
Information

npds_logo

Interview : Salomon Soussana (Tir Groupé)

Mercredi 29 juin 2005 @ 22:49:52  |  Auteur: bebert
Rechercher dans VoIP et ToIP
En poste depuis huit ans, Salomon Soussana, directeur informatique de 33 ans, met en place les technologies sur lesquelles s'appuient les 20 % de croissance annuelle de son entreprise. Avec de l'innovation, mais aussi du pragmatisme.

Décision informatique : Vous êtes chargé de l'informatique de Tir Groupé depuis huit ans. Comment accède-t-on aussi jeune à une telle responsabilité ?

Salomon Soussana : Je suis arrivé chez Tir Groupé par le biais d'un projet informatique commandé à une junior entreprise de l'université de Dauphine, où j'ai obtenu une maîtrise Miage et un DESS d'aide à la décision. Et, finalement, j'y suis resté ! À l'époque, Tir Groupé était une entreprise modeste, avec une trentaine de salariés et un seul PC pour la comptabilité. Il a fallu tout construire et c'est ce qui est passionnant dans une PME en pleine croissance.

 

Pourquoi privilégiez-vous en général les développements internes ?

Pour la souplesse et la réactivité. Quand nous avons un besoin, il nous est impossible de gaspiller du temps dans de longues phases d'analyse, de rédaction de cahier des charges... Une autre raison tient à notre activité, très spécifique, pour laquelle il n'existe pas de progiciels clés en main. Nous avons désormais nos propres outils, et ils ont l'avantage de très bien fonctionner. Notre GRC, par exemple, est entièrement faite maison. Elle colle parfaitement à nos méthodes et nous permet de gérer en temps réel plus de 30 000 clients.

 

Il y a deux ans, le siège passe en téléphonie sur IP à l'occasion d'un déménagement. Quel est le résultat ?

Très positif. Parmi les avantages, il y a le fait que nous sommes désormais autonomes. Avec un site entièrement câblé en catégorie 6 dans le cadre de ce projet, nous n'avons plus à appeler un prestataire pour gérer le PABX ou déménager des postes. Ne pas avoir à poser des prises téléphones nous a permis de financer un tiers du projet ToIP. Cela étant dit, dès le départ, la sécurité a été mon obsession. J'ai fait le choix d'un coeur de réseau très solide et d'une redondance systématique des matériels, ce qui a un coût non négligeable. Mais c'est le prix à payer pour éviter toute panne préjudiciable à l'entreprise. De façon générale, le transfert de la téléphonie dans le périmètre informatique est un défi passionnant à relever.

 
À la même époque, vous installez un réseau Wi-Fi destiné uniquement à la téléphonie...

En effet, il s'agissait de remplacer une vingtaine de terminaux Dect par des téléphones Wi-Fi. Nous étions avant-gardistes sur cette technologie et il faut avouer que les débuts ont été difficiles. L'autonomie des terminaux était nulle et il y avait des problèmes de couverture réseau, particulièrement dès que l'on était en mouvement. Depuis, les choses se sont arrangées, en particulier grâce à de nouvelles versions de microcode sur les terminaux.
 
 
Sur quels projets travaillez-vous en ce moment ?

Nous distribuons actuellement des PDA iPAQ à nos commerciaux afin qu'ils puissent consulter leurs e-mails à distance et utiliser l'outil de GRC. Un module GPS et un outil de géomarketing sont également prévus. En revanche, les devis seront toujours dictés par téléphone, car pianoter sur les touches d'un PDA me semble improductif.

Parallèlement, nous sommes en train de monter un centre d'appels constitué de trente positions, à partir d'un outil tout intégré de Vocalcom. Enfin, je consacre beaucoup de temps à tout notre système de production qui doit être capable d'imprimer 20 millions de chèques par an. Avec la croissance de l'entreprise, je pensais que j'allais devoir me recentrer sur l'informatique. En fait, c'est tout l'inverse qui se produit et mes champs d'intervention sont de plus en plus larges.


Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.1359 seconde(s)