Connexion au site

Identifiant

Mot de Passe


Vous n'avez pas encore de compte personnel ? Vous devriez en créer un. Une fois enregistré vous aurez certains avantages, comme pouvoir modifier l'aspect du site, ou poster des Commentaires signés...
Petites Annonces
Il y a 8 annonce(s)

Consulter  

Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Ephémérides
En ce jour...

Sondage
Quelle est votre fréquence de visite sur Ilotech ?
 Plusieur fois par jour
 Une fois par jour
 Plusieur fois par semaine
 Une fois par semaine
 Plusieur fois par mois
 Une fois par mois
 Quelque fois
 C'est la première fois

  Results, Résultats

  • Votes : 2857
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'Article du Jour.
Activité du Site

Pages vues depuis 01/04/2001 : 83 207 844

  • Nb. de Membres : 11 263
  • Nb. d'Articles : 1 068
  • Nb. de Forums : 129
  • Nb. de Sujets : 48
  • Nb. de Critiques : 4

Top 10  Statistiques

Compteur de visites
Compteur Journalier
Compteur annuel
Information

npds_logo

Voix sur IP : Faut-il s'inquiéter du piratage ?

Jeudi 21 mai 2009 @ 09:58:50  |  Auteur: boiboisse
Rechercher dans info_piratage
A qui la faute en cas de piratage de VoIP ? Un exemple concret : Acropolis Telecom et Lcsp-online se renvoient la balle. LCSP, une société de service en ingénierie informatique à destination des petites et moyennes entreprises, estime avoir été victime d'un piratage dont le montant s'élèverait à 1502,00 €. Cet incident l'oppose aujourd'hui à son opérateur Acropolis Telecom. Pour ce dernier, qui pense aussi qu'il y a eu piratage, LCSP doit d'abord payer puis se faire rembourser par son assurance. LCSP considère que les torts reviennent à Acropolis. Dans tous les cas un serveur mal sécurisé semble être à l'origine du problème.


Ce système de Voice over IP, basé sur un IP PBX de Cisco, aurait été installé par le distributeur informatique Azlan. Acropolis dit ne pas avoir participé à l'installation, mais LCSP soutient qu'un technicien d'Acropolis est également intervenu.

Quant au piratage en lui-même, il aurait eu lieu pendant un week end, et Acropolis dit y avoir mit fin dès la détection d'une utilisation inhabituelle. Acropolis a alors bloqué la ligne et informé LCSP du piratage. Ce dernier de son côté prétend que l'opérateur n'a rien fait malgré plusieurs alertes, ne coupant la ligne qu'au bout de trois jours.

« Les piratages de VoIP sont assez fréquents. En cas de piratage, la société doit payer sa facture puis contacter son assurance pour obtenir un remboursement », affirme Samir Koleilat, Président de l'opérateur Acropolis Telecom.

Il cite les exemples d'OpenIP et d'Akinéa, victimes de piratages atteignant 50 000 euros pour le premier, et 19 000 euros pour le second. Tous deux auraient payé leurs factures sans problème.

Mais LCSP considère que Acropolis n'a pas pris ses responsabilités et refuse donc d'effectuer son paiement. « Suite à des échanges avec le direction commerciale d'Acropolis Telecom, le seul geste commercial concédé est de pouvoir régler cette somme en plusieurs fois. », termine Frédéric Ichisar de LCSP.

Acropolis a aujourd'hui résilié la ligne de LCSP pour non-paiement et suite a plusieurs relances. Ce dernier affirme cependant que cette résiliation a suivi des menaces de procédures juridiques de sa part. Aujourd'hui LCSP envisage de retourner chez France Telecom.

Pour l'instant, nous n'avons pas encore reçu d'informations de la part d'Azlan qui pourraient amener une nouvelle vision sur ce qui s'est passé.

Source : reseaux-telecoms.net

Page Spéciale pour impression Envoyer cet Article à un ami     Précédent |  Suivant

Temps : 0.1409 seconde(s)